Se mettre à la plongée sous-marine

Le monde sous-marin est un endroit méconnu et fascinant. Grâce à la plongée avec bouteille, vous pouvez vous aussi découvrir ses merveilleux paysages, ses animaux tout en couleurs et ses reliefs impressionnants. C’est une expérience unique que vous ne regretterez pas !

Se préparer

Pour profiter de la plongée sous-marine, l’idéal est de commencer par être à l’aise dans l’eau. Pas besoin d’être un champion de natation ou un apnéiste confirmé cependant, il suffit de s’habituer à aller dans la mer. Allez jusqu’où on a plus pieds et ressentez cette sensation de liberté pour l’apprivoiser doucement. Pour en profiter encore plus, il est possible d’enfiler des palmes et et s’équiper d’un masque et d’un tuba, et de regarder sous l’eau. On ne s’en rend pas forcément compte, mais la plupart du temps, des poissons sont tout autour de nous. Il faut apprendre à les distinguer sous l’eau, et s’habituer à regarder aux bons endroits : près des rochers, dans les algues, et tout autour des coraux quand il y en a.

Le baptême de plongée

Quand on est à l’aise dans l’eau, le baptême de plongée est la première expérience réellement sous-marine. Il permet de découvrir le matériel, de voir comment s’organise une sortie plongée. On découvre également comment respirer sous l’eau avec l’air comprimé des bouteilles et le détendeur en bouche. Le baptême se fait généralement à à peine un mètre sous la surface. Le but est vraiment de découvrir et aucun risque n’est pris : un accompagnateur sera avec vous tout le long et ne vous lâchera pas physiquement. Il garantit votre sécurité et vous remontera à la surface en quelques secondes au moindre problème. Ce baptême est l’occasion de voir de plus près tout ce que vous aurez pu apercevoir avec votre masque et tuba depuis la surface !

Les formations

Si le monde sous-marin vous intrigue ou vous fascine après ces premières expériences, vous pouvez envisager de passer les formations de plongée pour aller plus loin. Il en existe 2 types, chacune découpée en plusieurs niveaux

Les formations PADI

la « Professional Association of Diving Instructors » est la plus connue partout dans le monde. Le cursus de formation PADI commence avec le « PADI Open Water Diver » qui comprend des cours pratiques et théoriques et permet de plonger jusqu’à 18 mètres dans le monde, accompagné par un plongeur de même niveau ou plus. En France cependant, ce niveau vous impose d’être accompagné lors de vos plongées d’exploration par un instructeur qualifié.

Il faut passer le niveau « PADI Advanced Water Diver » pour acquérir de l’autonomie dans les zones françaises, et vous permettra de plonger jusqu’à 30 mètres partout ailleurs.

Les formations FFESSM

La Fédération française d’études et de sports sous-marins propose également un cursus de formation, principalement reconnu dans les zones françaises (y compris les DOM-TOM et POM). Le niveau 1 vous permettra d’être autonome jusqu’à 12 mètres, et de plonger accompagné par un instructeur jusqu’à 20 mètres. Le niveau 2 augmente ces limites à 20 et 40 mètres. Les formations comportent également une partie pratique et une partie théorique pour bien comprendre les mécanismes de la plongée.

A l’étranger, les niveaux français peuvent être reconnus mais les accompagnateurs de plongée demandent généralement de passer un complément de formation pour s’assurer de votre capacité à plonger, ce qui peut être un inconvénient financier et une perte de temps.

 

Il vous faudra donc choisir entre ces 2 cursus : si vous comptez plonger uniquement dans des zones françaises, les formations FFESSM répondront à vos attentes. Si vous rêvez de plonger à l’étranger, optez plutôt pour le PADI. Dans tous les cas, si la plongée vous passionne, il est intéressant d’aller au moins jusqu’au niveau 2 quelque soit l’organisme que vous aurez choisi.

 

S’équiper avant de plonger

Auteur de l’article : MidiMoinsCinq